Bienvenue sur le site RCM -- Retrouvez désormais toute l'information dans notre rubrique "Actualité", ainsi que de nouveaux jeux dans la rubrique "Jeux".
            
 Exemple de menu hiérarchique en CSS
  Historique

Historique

Tout commence en 1980 dans le hameau de Macou situé à Condé sur l’Escaut.
A l’époque, il existe quelques activités proposées par le Comité des Fêtes du Quartier de Lorette présidé par Serge Warrand.
Son fils Edmond, passionné de musique, décide de lancer une radio afin d’animer le quartier de Macou.
Son berceau : le pigeonnier paternel.
L’équipement : une table de mixage, outil de base incontournable puis un transistor et quelques composants d’une dizaine de watts, une antenne de cibie recoupée, et RLM, la Radio pirate Locale de Macou était née.

Bruno, Danny et Edmond présentant le premier matériel de la radio.

Bruno, Dany et Edmond
Le premier mat�riel de la radio
Le premier mat�riel de la radio

Le 4 décembre 1981, l’association Macou Information et Communication est créée afin d’officialiser l’activité de la radio. Son objet : Développer les moyens de communication et d’information du quartier de Macou et des environs.
En ce temps là, les animateurs étant étudiants, nous n’émettions que le soir de 17h à 22h sauf le week-end, de 9h à 22h. Notre matériel n’était plus adapté à ce rythme de fonctionnement, un investissement était nécessaire.
Notre association était jeune et donc par conséquent sa trésorerie faible, nous nous
sommes lancés dans l’organisation de repas dansants afin de faire vivre la radio.

Les repas dansants
Les repas dansants
Les repas dansants


En 1983, la radio émet légalement après avoir obtenu l'autorisation de la CNCL (Commission Nationale de la Communication et des Libertés) sur la fréquence 89.2 MHZ et sous le nom de Radio Locale de Macou (RLM). Une aide de l'Etat permet d'acquérir un pylône et un émetteur.

Le pyl�ne
Le pyl�ne


En 1993, le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) donne une nouvelle dérogation sur la fréquence 98.4 MHZ sous le nom de Radio Condé Macou. RCM émet dès lors 24h/24.

Depuis, la radio tourne avec une quinzaine d’animateurs dont quelques fanatiques qui sont là depuis le début : Edmonde, Edmond, Dany, Bruno, Serge et Sylvie qui ne fait plus d’antenne mais consacre tout son temps pour l’administration.

Edmonde et Edmond
Dany
Bruno
Serge

Aujourd’hui, le petit pigeonnier semble bien loin.
RCM a grandi et a gagné en notoriété. Elle rassemble entre 35 et 40 000 auditeurs et emploie 3 salariés.
Radio de catégorie A (associative), RCM vit essentiellement de la subvention que lui accorde le FSER (Fonds de Soutien à l’Expression Radiophonique). Cela lui a permis de se munir d’un parc de matériel conséquent dont un système informatique pour diffuser de nuit, un traitement de son, une parabole pour capter les dépêches AFP…

La ligne de conduite d’RCM : Avoir l’esprit associatif, c’est comprendre que notre radio est destinée à toutes les générations. C’est donc accepter de diffuser de tout mais en priorité de la variété française. Il faut être autrement que les autres. Il faut faire en sorte que personne n’ait envie de changer de station pour changer de musique. Nous devons être à l’écoute de nos auditeurs pour être plus proches d’eux.

C’est pour cela qu’aujourd’hui, RCM a tout d’une grande.